Comment choisir un bon pain ?

Si tu me connais un peu, tu sauras que je ne suis pas un ami du pain.

Ce n’est pas un aliment intéressant d’un point de vue nutritionnel, il ajoute peu de valeur à notre alimentation et remplace d’autres aliments sains. De plus, j’ai déjà expliqué dans cet autre article les problèmes liés à la consommation de farine.

C’est pourquoi mon conseil est toujours que moins vous mangez de pain, mieux c’est. Mais si vous voulez manger du pain de temps en temps, aujourd’hui je vais vous expliquer quel type de pain serait le plus recommandé, comment le chercher et le choisir.

Le pain ultra-traité

Aujourd’hui, 90 % des pains que nous trouvons sont des pains ultraproduits. En d’autres termes, il s’agit plutôt d’un produit de boulangerie industrielle salé ou, comme j’aime l’appeler, d’un pain salé.

J’entends par là que ni les ingrédients ni le processus de fabrication de ces pains n’ont quoi que ce soit à voir avec le pain traditionnel.

  • A commencer par les variétés de blé modernes utilisées. Entre autres, ces variétés de blé sont sélectionnées pour être plus résistantes aux ravageurs et contiennent plus de gluten, ce qui facilite et améliore le résultat du pain. Mais en même temps, nous sommes moins adaptés à eux et ils vont être plus problématiques pour notre santé.
  • D’autre part, la plupart des pains sont faits de farines raffinées, au lieu de grains entiers ou de farines complètes.
  • Les levures chimiques sont souvent utilisées à la place des levures « vivantes » ou de la pâte mère. Cette poudre à pâte fait lever la pâte du pain, mais elle n’est pas fermentée. C’est un problème, car nous savons que le processus de fermentation est important parce qu’il aide à digérer, dégrader et diminuer certains des composants les plus problématiques des farines. Et plus le processus est long, mieux c’est.
  • Enfin, les pains industriels contiennent un nombre infini d’ingrédients inutiles qui contribuent à les rendre encore plus nocifs : sucre, huiles et graisses raffinées, autres additifs et amendements.