Comment poser la résine ? Les techniques et outils du métier

Du bricolage aux techniques les plus sophistiquées : la procédure exécutive pour appliquer la résine à la manière d’un ouvrier. Les matériaux, les outils à utiliser et la préparation du support. Comment procéder pour obtenir une surface lisse et régulière en quelques étapes simples mais essentielles.

Restez au courant des dernières modes sur les ponceuses vibrante grâce notre site.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LA POSE D’UN SOL EN RÉSINE ET CELLE D’UN CARRELAGE ?
La principale différence entre la pose des carreaux et celle de la résine est l’absence totale de joints dans la seconde. En effet, alors que les carreaux de céramique ou de terre cuite (ou même les planches de parquet) sont posés sur la surface en utilisant inévitablement des joints et des outils de précision qui garantissent le positionnement et la planimétrie corrects, la résine évite ces procédures complexes, puisque le matériau est appliqué à l’aide d’une simple spatule qui permet de niveler le mélange résineux.

OÙ EST POSÉE LA RÉSINE ?
La résine est un matériau de construction très résistant et pratique : la structure compacte et l’absence totale de joints, au début, ont facilité son utilisation dans les bâtiments industriels, mais avec le temps, sa réputation s’est étendue, jusqu’à conquérir même l’environnement domestique. Tout type de surface semble convenir à l’application de résine : sols, murs, mobilier, en pratique, on peut enduire une pièce entière de résine, afin de créer un environnement unique et un grand impact esthétique.

COMMENT PRÉPARER LE FOND AVANT D’APPLIQUER LA RÉSINE SUR LE SOL ?
Il y a peu de facteurs déterminants pour obtenir une excellente surface de résine, mais ils doivent être soigneusement respectés afin de ne pas tomber dans des erreurs irréparables.
Il est clair que pour chaque type de surface, il est nécessaire d’utiliser une résine précise, capable de s’adapter à l’environnement dans lequel elle est appliquée, ainsi qu’à la fonction qu’elle doit remplir. Mais surtout, l’aspect qui doit être pris en considération est la bonne santé du support.

Il est maintenant clair que pour procéder à l’application de la résine, il est nécessaire de s’assurer que le fond est correctement préparé, afin d’éviter les divergences et les fissures qui pourraient affecter l’uniformité et la planimétrie de la surface lisse et régulière. Pour s’assurer que le substrat est correctement préparé, les aspects suivants doivent être pris en compte :

le processus de durcissement ;
le degré d’humidité.
En effet, si le support est neuf, c’est-à-dire de fabrication récente, il faudra attendre le temps nécessaire pour qu’il soit complètement sec et stabilisé. Le facteur d’humidité ne doit pas être sous-estimé, car si une couche de résine imperméable est appliquée sur un substrat non sec, il en résultera la formation d’une barrière à l’humidité qui, avec le temps, fera en tout cas monter l’humidité générée par la vapeur à haute pression, ce qui pourrait causer des dommages irréparables sur la surface lisse et brillante. En principe, si vous décidez d’appliquer une résine qui n’est pas perméable à la vapeur, l’humidité résiduelle doit être inférieure à 4% ; en revanche, si vous utilisez une résine perméable à la vapeur, il est possible d’atteindre des valeurs supérieures, entre 6-7%.