L’importance de la température dans la conservation des aliments

L’un des facteurs les plus importants en matière de sécurité alimentaire est la bonne conservation des aliments par la température. L’un des principes de base de la conservation des aliments pendant la formation des manipulateurs est de garder les aliments froids au réfrigérateur et les aliments chauds au chaud.

Savoir comment conserver les aliments en les manipulant et en les entreposant correctement prévient la croissance de bactéries et de micro-organismes qui peuvent être nocifs pour la santé.

La salubrité des aliments comprend la cuisson, la réfrigération et l’entreposage ; la croissance bactérienne se produit principalement par les changements de température. Grâce à l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (AESAN), il est possible de connaître les températures idéales pour la conservation des aliments dans chacun de ses états.

A certaines températures, il est possible d’éliminer les bactéries pathogènes ; à plus de 65 degrés, il est possible de les éliminer complètement ; entre 5/10 degrés, il est possible d’éviter leur multiplication et, de 8 à 18 degrés, les bactéries ne sont pas affectées, restant dans un état latent. Contrôler correctement la température des aliments pendant la cuisson, le refroidissement ou l’entreposage signifie s’assurer que les aliments sont en bon état et que les risques pour la santé sont réduits.

La température idéale pour conserver les aliments
Garder les aliments à la bonne température peut prévenir de graves problèmes, comme une intoxication alimentaire. La température d’entreposage varie selon le type d’aliment :

-Aliments frais : Le poisson, la viande, le lait ouvert, les légumes et les fruits sont des aliments qui, pour une bonne conservation, doivent être soumis à des températures de réfrigération entre 4 et 7 degrés. Cette mesure permet d’éviter la prolifération de microorganismes nuisibles à la santé. Il est important de souligner qu’à mesure que la température diminue, la prolifération bactérienne diminue également jusqu’à ce qu’elle s’arrête. Laisser les aliments à température ambiante augmente considérablement la croissance bactérienne.