Menstruations et allaitement

Comment elle se transforme en production laitière en cas d’arrivée des règles (capoparto) et de reprise des cycles menstruels normaux. Beaucoup de femmes nous écrivent parce qu’elles craignent de ne pas pouvoir allaiter après l’arrivée du médecin-chef.

Nous avons demandé à la sage-femme Ilaria Orzi de répondre à quelques questions à ce sujet

Puis-je continuer à allaiter pendant mes règles ?
Existe-t-il des situations qui peuvent modifier temporairement la production de lait, qui s’adapte alors aux nouvelles conditions qui sont créées ?

Par exemple :

le retour au travail,
le sevrage,
reprise du cycle menstruel

Peut-on continuer à allaiter sans problème dans tous ces cas ?

Il peut arriver que le bébé soit légèrement irrité, nerveux et demande à être attaqué plus fréquemment au début de ses premières règles, ou qu’il attaque et se détache continuellement parce qu’il est plus agité que d’habitude. Pendant les jours de menstruation, le lait peut subir temporairement un changement de goût et de quantité. Cependant, si vous continuez à allaiter, votre bébé s’habituera aussi à ces changements mensuels.

Le retour au travail et donc le changement des habitudes et des rythmes quotidiens peuvent aussi modifier temporairement la production de lait, qui s’adapte rapidement aux nouvelles conditions. Si vous voulez continuer à allaiter, vous devriez continuer à allaiter ou à utiliser le tire-lait si vous n’êtes pas avec le bébé. Le sevrage lui-même modifie le rythme de l’alimentation quotidienne, et même dans ce cas, en continuant à allaiter à d’autres moments de la journée, la production laitière trouvera un nouvel équilibre.

La composition du lait change-t-elle au fil des mois ?
Le lait maternel est un aliment que j’ose qualifier de « magique ». Dès les premiers mois du nouveau-né, le lait change à mesure que le bébé grandit pour répondre à ses besoins nutritionnels. Au fur et à mesure que le bébé grandit, il a besoin d’introduire de nouveaux aliments, qui seront proposés progressivement à partir du sixième mois, afin que la femme puisse continuer à allaiter et commencer à sevrer en même temps. A cette époque, le lait maternel ne suffit plus à lui seul à couvrir les besoins nutritionnels du bébé, mais il est toujours important d’achever l’allaitement, jusqu’au « sevrage complet du sein » qui aura lieu vers le 15-18ème mois de la vie du bébé.