Quels outils acheter pour monter un atelier ?

Si vous voulez vous consacrer au travail du bois, vous devez créer un petit atelier et le mettre en place avec les outils les plus utilisés. Tout d’abord, il est important de se rappeler qu’il existe d’innombrables outils de menuisier. Généralement, ils sont divisés en deux catégories : les outils à main et les outils mécaniques.

Restez au courant des dernières modes sur les raboteuses dégauchisseuse grâce à notre site.

Les principaux outils à main comprennent : carré, faux carré, marteau, maillet, tournevis, spatule, pince, râpe, ciseau à bois, poinçon, niveau, pince et pince.

Ils sont plutôt considérés comme des outils mécaniques essentiels : raboteuse, perceuse, perceuse, presse, combinaison universelle, meule, ponceuse, scie (à bande et circulaire), commande numérique et compresseur.

A cela s’ajoutent toute une série d’accessoires (papier de verre, papier abrasif, forets…) et d’éléments de liaison (colle, clous, vis…).

Nous vous rappelons que lorsque vous achetez un outil manuel, il est essentiel de l’essayer et de le manipuler. Les poignées, en fait, ne sont pas toutes pareilles.

Le critère de base qui doit vous guider dans le choix de vos outils de menuisier est, en particulier, la fréquence et la finalité de leur utilisation. Bref, vous ne devriez acheter que les outils que vous utiliserez le plus souvent. De temps en temps, en fonction de vos disponibilités économiques, vous pouvez donc acheter de nouveaux outils.

Outils pour la fixation du bois
Il est essentiel de maintenir le bois en place. Selon le type de travail à effectuer, il faut utiliser la pince la plus appropriée.

Les snapshots et les pinces sont particulièrement pratiques à utiliser en raison de leur type de serrage particulier. De plus, ils ont des mâchoires protégées par du PVC afin de ne pas marquer le bois. Il existe différentes tailles sur le marché (de quelques centimètres à deux mètres).

Les pinces de fixation sont absolument indispensables pour l’épinglage. Ils ne se limitent pas à bloquer le bois, mais indiquent de manière précise où percer afin d’insérer correctement les « broches de jonction ». Si vous avez besoin d’une fixation particulièrement solide, vous pouvez choisir des pinces « C » : Lorsque vous utilisez, vous devez cependant appliquer un matériau souple sur les mâchoires, sinon vous risquez d’endommager les surfaces.

Outils de menuisier : Outils de menuisier pour le rabotage
Le rabotage est l’une des actions typiques du charpentier. Elle est essentielle car elle permet de lisser la surface du bois et d’éliminer tout résidu.

Pour faire un bon rabotage du bois, vous pouvez choisir entre la raboteuse manuelle ou la raboteuse à moteur. La raboteuse manuelle, souvent en bois dur, se compose d’un rondin complété par la poignée. La partie inférieure du bloc s’appelle la semelle. D’ici, la fente commence. La grume est traversée par la mâchoire, ce qui permet l’évacuation des copeaux produits.

La raboteuse est complétée par une lame aiguisée en acier.

Le rabotage manuel est une opération qui met le bois en contact direct avec lui. Il faut de la patience et de l’attention pour l’exécuter de la meilleure façon possible.

Avant de commencer à travailler, il est conseillé de vérifier que la lame est parfaitement au centre de la « bouche » et qu’elle est toujours bien affûtée. Parmi les avions motorisés les plus courants, on trouve la raboteuse électrique. utile pour les travaux d’ébauche, se caractérise par un arbre rotatif à pales.

Pour enlever les plus petits copeaux, on peut utiliser un rasoir, c’est-à-dire une tôle d’acier spéciale avec des arêtes vives.